Burundi : fêtes nationales, repos ou retraite ?

Fête Nationales, repos ou retraite

Le mois d’Octobre contient deux jours de congé au Burundi. Le 13 Octobre, on commémore la mort du Prince Louis Rwangasore, héro de l’indépendance. Le 21 octobre, c’est la commémoration de l’assassinat de SE NDADAYE Melchior. Certains Burundais considèrent ces jours comme des moments de repos seulement parce que les quelques activités sont suspendues : les bureaux sont fermés, les écoles, etc. Les gens jubilent. Pourtant, ces journées ne sont pas des occasions de repos. Ce sont plutôt des moments de retraites, d’introspection et d’autocritique pour faire évoluer le pays et sa population.